AccueilBlogAliments Allergènes Chez les Bébés

Aliments Allergènes Chez les Bébés

De plus en plus de données suggèrent que de multiples éléments environnementaux influent sur l’apparition d’allergies chez les bébés. Les premiers aliments que vous introduisez à votre petit et le moment de leur introduction peuvent jouer un rôle crucial dans le développement d’allergies alimentaires et leurs tolérances par rapport aux aliments allergènes.

Par définition, un allergène est une substance qui déclenche une réaction allergique. Soit par contact, par indigestion ou voire même par inhalation, cette substance induit un dérèglement du système immunitaire qui ne la tolère plus, sachant qu’elle est inoffensive pour l’organisme.

La bonne nouvelle est que seulement 6 à 8% des bébés développeront des allergies alimentaires et dans certains cas, vous pouvez, en tant que parent, contribuer à réduire les risques et complications.

Il est juste important de s’informer sur ces produits afin de mieux réagir en cas d’allergies alimentaires chez les bébés et leurs conséquences sur la santé, surtout dans les pays occidentaux, il est judicieux pour les parents de s’en informer afin de protéger leur progéniture.

Pour cela, nous mettons à votre disposition un point complet sur les aliments allergènes chez les bébés.

Cause des allergies

Malheureusement, il n’y a pas une cause unique qui explique l’augmentation des allergies alimentaires et, comme beaucoup d’autres maladies, le développement des allergies alimentaires est multifactoriel.

Comme beaucoup d’autres maladies chroniques, les allergies alimentaires résultent d’interactions complexes de facteurs génétiques et environnementaux qui surviennent tôt dans la vie.

Dr. Charlre Slaughter-Atiemo

Explique Dr. Charlre Slaughter-Atiemo, pédiatre à Maryland. « Certains facteurs de risque identifiés incluent le sexe masculin, l’origine ethnique, la génétique, l’exposition microbienne et l’exposition aux allergènes. »

Liste des 14 aliments allergènes affectant les bébés

Les 14 allergènes alimentaires principaux pouvant affecter les bébés sont généralement les suivants :

  • Céréales contenant du gluten (blé, seigle, orge, avoine) et produits à base de ces céréales
  • Crustacés et produits à base de crustacés
  • Œufs et produits à base d’œufs
  • Poissons et produits à base de poissons
  • Arachides et produits à base d’arachides
  • Soja et produits à base de soja
  • Lait et produits à base de lait (y compris de lactose)
  • Fruits à coques (amandes, noisettes, noix, noix de : cajou, pécan, macadamia, du Brésil, du  Queensland, pistaches) et produits à base de ces fruits).
  • Céleri et produits à base de céleri
  • Moutarde et produits à base de moutarde
  • Graines de sésame et  produits à base de graines de sésame
  • Anhydride sulfureux et sulfites en concentration de plus de 10mg/kg ou 10 mg/l (exprimés en SO2)
  • Lupin et produits à base de lupin
  • Mollusques et produits à base de mollusques

Il est important de noter que les allergies alimentaires varient d’un individu à l’autre, et chaque bébé peut réagir différemment à ces allergènes. En cas de doute ou de préoccupations, il est recommandé de consulter un professionnel de la santé.

Comment les parents devraient-ils introduire des allergènes alimentaires aux bébés ?

Les huit principaux aliments allergènes responsables de la plupart des réactions allergiques graves sont le lait, les œufs, les arachides, les noix, le blé, le soja, le poisson et les fruits de mer. Lorsqu’une personne allergique à l’un de ces aliments en consomme même des traces, son système immunitaire réagit à certaines protéines (ou allergènes) contenues dans l’aliment.

Contrairement aux recommandations formulées il y a plusieurs décennies d’éviter de donner des aliments allergènes aux enfants, de nouvelles recherches suggèrent qu’une exposition alimentaire précoce et régulière à ces aliments peut effectivement contribuer à réduire le risque de développer des allergies alimentaires. L’American Academy of Pediatrics (AAP) indique à présent que les allergènes peuvent être introduits aux bébés en même temps que les autres aliments, à compter de 6 mois.

Ainsi, lorsque votre bébé est diversifié, n’introduisez qu’un seul aliment à la fois (produit allergène ou autre). Commencez par 5 ml de purée et augmentez petit à petit la quantité. Assurez-vous de garder 3 à 5 jours entre deux allergènes.

Dans le même cadre, il est recommandé de ne pas lui donner les aliments crus (particulièrement les fruits ou légumes) les premières fois de gustation. La cuisson diminue l’effet allergène.

Comment se manifeste l’allergie chez les bébés ?

Chez les bébés, l’allergie se manifeste généralement à travers le tube digestif  (vomissements, diarrhées, coliques). Chez les bébés plus grands, plus de 6 mois, plusieurs symptômes peuvent révéler une allergie, à savoir :

  • Réactions cutanées (eczéma, urticaire généralisée ou éruptions cutanées)
  • Enflure des lèvres, des yeux ou du visage
  • Problèmes respiratoires (comme toux répétitive ou respiration sifflante)
  • Intolérance gastro-intestinale (vomissements, douleurs abdominales et diarrhée pouvant être teintée de sang)
  • Changement de couleur de la peau (pâle, bleue)
  • Fatigue soudaine/léthargie/mollesse

Si votre bébé présente l’un ou plusieurs symptômes cités, il faut consulter en urgence son pédiatre afin d’obtenir un diagnostic.

ARTICLES CONNEXES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisment -

Les plus populaires